ATTRIBUTION DE LA LICENCE D’OPÉRATEUR MOBILE VIRTUEL : Youssou Ndour, El hadji Ndiaye et Mbackiou Faye raflent la mise

0
335
ATTRIBUTION DE LA LICENCE D’OPÉRATEUR MOBILE VIRTUEL : Youssou Ndour, El hadji Ndiaye et Mbackiou Faye raflent la mise

L’affaire de l’attribution de la licence d’opérateur mobile virtuel et non de la quatrième licence de téléphonie occupe les débats au Sénégal.
Pour en avoir le coeur net, Dakaractu a reçu en entretien monsieur Kalidou Gaye, Directeur des affaires juridiques et du contentieux de l’ARTP.
Kalidou Gaye, d’emblée de dire que : « MVNO (Opérateur mobile virtuel)  n’est pas une quatrième licence de téléphonie. C’est pour un opérateur qui ne dispose pas de son propre réseau radio et qui utilise celui de l’un des opérateurs de réseau ouvert au public qui met à sa disposition des minutes de communications en gros pour lui permettre d’offrir ensuite des services de communications mobiles à ses abonnés. L’ouverture des dépôts a eu lieu le 6 juin ».
Avant de poursuivre en déclarant que :  » la procédure à suivre pour attribuer les licences est précisée par les articles 24 et suivants du code des télécommunications qui prévoient une commission composée de l’ARTP qui assure la présidence, un représentant de la Présidence, un de la Primature, un du PPT, un du MEFP.
C’est un appel d’offres national destinés aux sociétés de droit sénégalais.
Conformément à la volonté du Président de la République, c’est pour donner plus de chance aux nationaux, nous leur avons donné la possibilité de venir en groupement.
La procédure de sélection est gouvernée par un RAC qui prévoit trois phases : Recevabilité, la qualification et la sélection.
Dans ce RAC, il est prévu d’attribuer 3 licences MVNO avec pour chaque opérateur de télécoms (SONATEL, EXPRESSO, TIGO), un MVNO. »
Parlant de la recevabilité du dossier Kalidou Gaye de préciser qu’il faut, une garantie de soumission de 1,5 million de nos francs, un dépôt d’un dossier au plus tard à la date et à l’heure limite, la rédaction de tous les documents en français, le dépôt d’un dossier contenant les informations demandées, la fourniture obligatoire, dans le dossier, de l’accord de principe dûment signé par un opérateur titulaire de licence globale au Sénégal et respect des règles de formulation des offres financières. » Il a indiqué qu’aussi tout dossier de candidature ne contenant pas la garantie de soumission demandée sera considéré, dans son ensemble, comme non recevable, dès la séance d’ouverture des plis.
Pour ce qui est de la qualification, il précise qu’il fallait au minimum une expérience d’au moins 4 ans en qualité de MVNO et l’exercice de l’activité MVNO dans au moins un pays.
Pour ce qui est de la sélection, Kalidou Gaye indique que : 23 candidats ont retiré le dossier. Sur les 23 ayant retiré le dossier, 11 ont déposé un dossier. A l’ouverture des plis, la commission a pris acte que la plupart des candidats ont soumissionné en groupement. Dans la phase d’analyse des offres, sur les 11 candidats qui ont déposé un dossier, deux ont été éliminés lors de la phase de recevabilité car n’ayant pas fourni l’accord de principe signé d’un opérateur titulaire de licence globale au Sénégal. Les 11 candidats ont été Origines S.A, Sirius Telecom Afrique, Oumou Leader Distribution Equipement, Vectone Mobile S.A, CCBM, AFRICA ACCESS, GFM, STARLOG, WISS AFRICA, WOTEL et la Poste.
Alors neuf candidats ont eu des dossiers recevables. Sur les 9 candidatures recevables, 3 ont été qualifiés pour l’ouverture de leurs offres financières car il fallait proposer un montant minimum de 50 millions. Les trois qualifiés sont :
Pour SONATEL : GFM  avec comme marque commerciale You Mobile :  pour 400 millions

Pour TIGO,  Sirius, télécoms Afrique : 300 millions

Pour Expresso : ORIGINES SA : 300 millions.

Ces trois candidats sont qualifiés pour l’attribution du MVNO (Opérateur mobile virtuel). Il y’aura une attribution provisoire transmise à l’autorité accompagnée d’une convention de concession et de cahiers de charge signés par les qualifiés. Ceci sera approuvé par Décret pour officialiser l’attribution de l’opérateur mobile virtuel.

LAISSEZ UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Entrez votre nom ici