Birahim Seck, Forum Civil : « Macky Sall nous a habitués au non-respect de la parole donnée »

0
68
La nomination d’Aliou Sall à la direction générale de la Caisse des Dépôts et Consignations n’est pas une surprise. Même si son frère, le président Macky Sall avait promis dans un passé récent, qu’il ne bénéficiera jamais un décret nominatif de sa part tant qu’il est à la tête du Sénégal. Selon Birahim Seck, responsable du Forum Civil, ce revirement rentre dans la logique du «non-respect de la parole donnée que le président Macky Sall nous a habitués » depuis quelques temps.

«Dans son programme ‘Yonnou Yokkuté’, le président de la République nous avait promis de mettre en place un gouvernement de 25 ministres. Aujourd’hui, nous en sommes à 39 voire 41 ministres. Il nous a promis de réduire son mandat présidentiel. Mais par le jeu d’un scrutin référendaire, il n’a pas respecté sa parole. Il a fait la lutte contre la transhumance son cheval de bataille quand il était dans l’opposition et on s’est rendu compte que c’est le président lui-même, qui est revenu pour décliner l’apologie de la transhumance.

Donc si le président de la République dit qu’il ne nommerait pas son frère par décret, revient pour le bombarder directeur général de CDC », liste Birahim Seck. Qui se demande à quoi vaut la parole présidentielle ?

LAISSEZ UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Entrez votre nom ici