Macky a déjà nommé 47 ministres, en attendant la suite

1
435

La nomination de celui qui se fait appeler Docteur, intervenue plusieurs jours après la publication de la liste des membres du gouvernement DIONNE bis, était censée soignée les apparences.
Le Premier ministre l’a dit, le président de la République ne voulait pas une équipe plus élargie que la précédente. C’est sans doute pourquoi, alors que tous les Sénégalais avaient les yeux rivés sur le Palais, Boun DIONNE s’est arrêté à 39 ministres. Et c’est après que les commentaires ont fait le tour du réaménagement ministériel, que Macky a sorti Cheikh de son chapeau. Seulement, l’arrivée de l’ancien directeur du Port nommé ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent (PSE) dans le gouvernement et le repêchage d’Awa Marie Coll SECK n’ont pas porté le nombre de ministre à 41. En effet, ces deux derniers ont trouvé hier à la réunion du conseil des ministres d’autres responsables politiques qui n’ont pas été cité jeudi dernier et qui ne sont pas moins ministre d’Etat. Mahmout SALEH et Marième BADIANE ont aussi été nommés ministres d’Etat auprès du Président. Ce qui porte le nombre de ministre à 43.
Bien avant ces nominations, le palais grouillait déjà de personnalités se targuant du titre de ministre. En fait, tous ceux que Macky SALL a limogés de ses gouvernements ont pu trouver un bureau au Palais. Depuis qu’il a été débarqué du ministère de l’Intérieur, Mbaye NDIAYE occupe les fonctions de ministre d’Etat et siège au Conseil des ministres. Avant lui, Mor NGOM, Benoît SAMBOU, Abdou Aziz MBAYE, démis de leurs fonctions après les élections locales de juin 2014, ont été nommés au poste de ministre-conseiller personnel du président de la République.
Et pourtant la liste est loin d’être exhaustive et ne prend pas en compte les membres du Cabinet présidentiel qui ont aussi rang de ministre. Sans compter les nombreux autres politiciens que Macky SALL ministre-conseiller sans portefeuille. Pape Diallo dit Zator MBAYE, de l’AFP, est le dernier en date.
Une pléthore de ministres aux antipodes de ce que Macky SALL avait promis aux Sénégalais avant son élection à la tête de l’Etat. Une promesse de ne pas dépasser 25 ministres qu’il a clamée un peu partout, notamment sur sa page facebook.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous chassez le naturel, il revient toujours au galop.
    Les sénégalais sont maintenant habitués à ce jeu préféré des politiciens : ils annoncent un fait aujourd’hui et demain ils nous parlent le contraire. En fait le wax waxet est de mise sous l’ère de la seconde alternance, il n’y a rien à faire.
    Maintenant, il ne faut pas se leurrer, les citoyens sont habitués à ce genre de langage de nos gouvernants.
    Mais bon avec cet attelage gouvernemental, on assiste à une « foire » qui ne dit pas son nom, des chevauchements, des doublons, des confusions dans les sphères de compétence pour ne pas dire des conflits de compétence où on risque de voir des ministères se partager les mêmes rôles et bonjour les dégâts.
    Pauvre Sénégal qui à ce jour se tape un gouvernement de plus de 40 membres alors que la France, pays de référence est dirigée par 25 ministres seulement.

LAISSEZ UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Entrez votre nom ici