Le plan « B » de Mame Mbaye Niang dévoilé: «Il veut créer un parti dans l’APR… »

0
84

Un mortel combat s’annonce dans le parti du président Macky Sall.  Lancée seulement avant-hier, la plateforme « Initiatives 2035 » de Mame Niang et Cie est contestée dans sa forme et sa démarche. En effet hier des cadres de l’Apr (Présidents de conseils départementaux, ministres conseillers, chargés de missions à la présidence, DG, Avocats etc… » qui ne sentent pas dans l’initiative du ministre du tourisme se sont réunis dans un hôtel de la place pour peaufiner une contre-attaque.

« Initiative 2019 » suite aux récentes nominations de transhumants à l’APR accuse le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang de promouvoir cette pratique. I2019 de faire savoir que « Mambaye Niang n’est pas à son premier coup d’essai » et « ce placement est une suite logique de la détermination de Mambaye à vouloir créer un parti dans le parti ».   Ces Apéristes précisent que « la stratégie consiste à installer ses amis et alliés tous des transhumants dans des positions stratégiques et in fine, contrôler le parti et réclamer son héritage avant même l’heure.  Mambaye Niang, le porte étendard de cette ambition sournoise nous aura en face. »

Selon la même source,  « après avoir réussi à trouver des planques à ses amis transhumants tels que Abdoulaye Sow et Kidiera au Prodac, le ministre Mambaye Niang revient à la charge avec le dessein inouï d’être le plus grand promoteur de la transhumance ». Selon la note rendue publique par la plateforme, c’est « le syndrome de la génération du concret de Karim Wade qui guette le parti avec la création de l’initiative I2035 ».

«  La stratégie consiste à installer ses amis et alliés tous des transhumants dans des positions stratégiques et in fine, contrôler le parti et réclamer son héritage avant même l’heure.  Mambaye Niang, le porte étendard de cette ambition sournoise nous aura en face » accuse t’elle. Pour finir, ses membres de demander à tous les militants authentiques de l’Apr à rester mobiliser autour de la seule ambition « de réélire le Président Macky Sall  en 2019 et de faire face à toute autre initiative visant à fragiliser la fibre militante authentique ».

LAISSEZ UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Entrez votre nom ici